PATATE DOUCE AU FOUR, CRÈME CITRON ET COMBAWA



Plat de patate douce au four sur fond rose

La patate douce incarne à mes yeux la chaleur de l’automne… les plaisirs simples et délicieux d’une saison où s’alternent les dernières belles journées ensoleillées et les premières fraîcheurs. C’est un légume facile à cuisiner, qui se marie avec moultes saveurs : des épices telles que le curry, le cumin, la cannelle, des herbes… Dans cette recette, je vous le propose rôti au four, accompagné d’une crème citron, combawa et ciboulette.



ingrédients pour 4 personnes

2 patates douces moyennes
150g de cream cheese
Ciboulette fraîche
1 citron jaune, 1 combawa
1 échalote
Herbes de Provence
Des germes de betterave
Des figues fraîches
Huile d’olive
Gros sel, fleur de sel


1. Cuisson de la patate douce :

Préchauffez le four à 180°C.
La peau de la patate douce est fine, et peut se manger. S’il est inutile de la peler, veillez cependant à bien la brosser. Mettez les patates douces entières et nettoyées dans un plat allant au four. Arrosez-les d’huile d’olive, et ajoutez du gros sel et de l’herbe de Provence. Cuisez environ 40 minutes à 1 heure selon votre four, jusqu’à ce que la patate douce soit fondante à cœur.


2. Préparation de la sauce :

Ciselez finement la ciboulette et l’échalote. Dans un bol, mélangez les ⅔ de la ciboulette, le cream cheese, l'échalote, une cuillère à café d’huile d’olive ainsi qu’une pincée de fleur de sel. Ajoutez le jus du citron jaune, et des zestes de combawa.


3. Présentation du plat :

Taillez les figues en quartiers. Incisez les patates douces dans la longueur pour les ouvrir, et garnissez-les d’une bonne cuillère à soupe de crème. Saupoudrez du reste de ciboulette ciselée. Décorez de germes de betterave, et disposez joliment les quartiers de figues dans le plat. Zestez un peu de combawa sur le tout. Prévoyez ½ patate douce par personne, à servir avec d’autres légumes, des céréales ou légumineuses… Ce qui vous fait plaisir et ce que vous avez sous la main !



Les proportions de mes recettes sont données à titre indicatif, je cuisine à l'œil et au goût ! Il est important pour moi de goûter chaque plat que l'on fait, pour adapter l'assaisonnement à ce que l'on aime, et selon les aliments que l'on utilise. Il n'y a pas de « règle », seulement une cuisine intuitive qui s'adapte à toutes les situations. À vous de jouer selon vos préférences et selon la qualité de vos aliments !




Recette, création culinaire, cuisine végétale


Plus d'articles :


← BUTTERNUT RÔTI, POÊLÉE DE CHAMPIGNONS & PESTO

TARTINE ANTI GASPI POIRE ROQUEFORT →





Facebook Twitter Linkedin

Partagez la recette sur les réseaux sociaux