BUTTERNUT RÔTI, POÊLÉE DE CHAMPIGNONS & PESTO



Photographie plat automnale sur table en bois, soleil et ombres

L’automne venu, quel plaisir de se promener en forêt et d’aller ramasser des châtaignes et cueillir des champignons ! Puis, face aux premières fraîcheurs qui s’installent, de se réfugier dans la chaleur du foyer autour d’un plat gourmand et réconfortant… Ce plat végétarien s’accompagne à merveille d’un œuf mollet, ou d’une viande, par exemple.



ingrédients pour 4 personnes

½ butternut
Divers champignons (pleurotes, girolles, de Paris, cèpes…)
Une dizaine de raisins noirs
150g de châtaignes cuites et épluchées
2 cébettes
1 gousse d’ail
Pesto de basilic (ou autre : roquette, fanes de carotte…)
Huile d’olive bio
Fleur de sel


1. Cuisson du butternut :

Préchauffez le four à 180°C.
Coupez le butternut en deux dans la largeur, et gardez la partie pleine (la plus fine). En laissant la peau, taillez 4 tranches d’environ 1cm d’épaisseur. Disposez-les dans un plat allant au four, arrosez-les d’huile d’olive, saupoudrez de sel et enfournez. Laissez cuire jusqu'à ce que le butternut soit fondant (selon votre four, environ 20 à 30 minutes).

2. Préparation de la poêlée :

Taillez les champignons, s’ils sont petits laissez-les entiers. Épluchez et écrasez la gousse d’ail. Versez un filet d’huile d’olive dans une poêle, et laissez-la chauffer. Ajoutez vos champignons ainsi que la gousse d’ail. Faites-les revenir à feu vif, jusqu’à qu’ils soient dorés. Ajoutez les châtaignes pendant 1 à 2 minutes. Pensez à retirer la gousse d’ail avant de servir.

3. Dressage de l’assiette :

Ciselez les cébettes, et taillez les raisins en deux dans la longueur. Retirez les pépins. Réservez. Placez au centre de l’assiette la tranche de butternut chaude. Disposez sur le côté les champignons, et quelques raisins. Ajoutez une cuillère de pesto. Finissez le dressage en parsemant de cébette.



Les proportions de mes recettes sont données à titre indicatif, je cuisine à l'œil et au goût ! Il est important pour moi de goûter chaque plat que l'on fait, pour adapter l'assaisonnement à ce que l'on aime, et selon les aliments que l'on utilise. Il n'y a pas de « règle », seulement une cuisine intuitive qui s'adapte à toutes les situations. À vous de jouer selon vos préférences et selon la qualité de vos aliments !




Recette, création culinaire, cuisine végétale


Plus d'articles :


← CAVIAR D'AUBERGINE

PATATE DOUCE AU FOUR, CRÈME CITRON ET COMBAWA →





Facebook Twitter Linkedin

Partagez la recette sur les réseaux sociaux